Archives pour la catégorie Non classé

A vos agenda! Le 27 mai rencontre avec Perrine Huon à Amiens.

Nous vous en parlions dans l'article précédent, c'est officiel .

En association avec la librairie Martelle d'Amiens nous accueillerons l'auteur Saint Quentinoise Perrine Huon, le 27 mai à 18h  pour une rencontre autour  de son roman " Ce n'est pas grave tu n'as qu'à adopter" . Nous vous y attendons nombreux.

Le livre sera disponible le 16 avril aux éditions Michel Lafon ( 16,95€/ 240 pages)

Le livre:

Tout sur les réalités de l’adoption. Les craintes à apaiser, les innombrables démarches à faire, les espoirs déçus, un stress interminable qui fait vaciller bien des couples… Vaincre d’abord les idées reçues : « Il ne sera pas de ton sang, ça ne sera pas pareil. » S’armer de patience : adopter en France est presque une utopie, accueillir un enfant du monde demande des mois, voire des années (4 ans et demi pour le premier fils de Perrine et Renaud au Vietnam, 9 mois pour le second en Russie, mais dans des circonstances particulièrement angoissantes).

Avec un franc-parler non dénué d’humour, Perrine Huon nous entraîne dans l’incroyable imbroglio des paperasses à réunir, des « pots-de-vin » à fournir pour faire avancer les dossiers, des voyages au bout de la Terre pour aller rencontrer puis ramener les petits. Mais elle nous bouleverse, aussi, dans l’évocation des souffrances méconnues des femmes stériles – le mot en soi est déjà horrible –, et de la misère de celles qui n’ont pu garder leur enfant. Un périple de larmes, d’espérance et d’amour, avec pour l’auteur, à l’arrivée, une certitude radieuse : « Les liens du cœur sont aussi forts que les liens du sang. »

 

 

 

un nouveau roman bientôt disponible …et une rencontre en prévision…

" c'est pas grave t'as qu'a adopter" de Perrine Huon ed. Michel Lafon

sortie le 16 avril 2015

En 2005, dans Trop jeune pour mourir, Perrine Huon relatait son long combat, de 18 à 23 ans, contre la leucémie. Elle en sortait guérie, et la fin de son livre célébrait la joie de vivre et son mariage avec Renaud, son jeune compagnon qui l’avait tant soutenue dans l’épreuve… Hélas, les lourds traitements qu’elle avait dû subir lui avaient retiré tout espoir d’être mère. « C’est pas grave, t’as qu’à adopter… », lui disait-on.

Pas grave mais difficile, d’abord de prendre la décision, de vaincre les idées reçues – « Il ne sera pas de ton sang, ce ne sera pas pareil » −, et d’accueillir un enfant du bout du monde, l’adoption dans la région française qu’elle habite relevant quasiment de l’utopie. Avec un franc-parler non dénué d’humour, l’auteur nous entraîne dans l’incroyable imbroglio des paperasses à réunir, des meilleures filières à choisir, des voyages au long cours pour « faire connaissance » sans savoir si ce petit que vous tenez dans vos bras, on vous permettra finalement de l’emmener. Mais Perrine nous bouleverse aussi dans l’évocation du « deuil cruel » à faire de l’enfant qu’on n’aura jamais, avant l’éclosion de l’amour pour celui que l’on fera sien. Un périple de larmes, d’espérance et de joie, avec à l’arrivée, pour l’auteur, une certitude radieuse : « Les liens du coeur sont aussi forts que les liens du sang ».

 

extrait du blog « perrinehuon.wordpress.com »

 

Projection Débat autour du film “Une vie toute neuve”

Une_Vie_Toute_Neuve_A_Brand_New_Life_1-96488Cette année, Enfance et Familles d’Adoption de la Somme s’inscrit à nouveau dans la semaine de la parentalité en vous invitant à réfléchir ensemble sur le thème : "Une vie avant l’adoption : une vie toute neuve".

À cette occasion, et en partenariat avec le Ciné Saint-Leu nous vous proposons la projection du film : "Une vie toute neuve" de Ounie Lecomte suivie d’un débat animé par l’association Enfance et Familles d’Adoption de la Somme.

Projection le LE JEUDI 16 OCTOBRE 2014 À 19H00, Au ciné Saint Leu à Amiens [1].

Synopsis

Corée du sud, en 1975. Jinhee a neuf ans. Son père lui fait croire qu’elle va partir pour un beau voyage. En réalité, il la place dans un orphelinat géré par des religieuses. Jinhee vit difficilement cet abandon et rejette l’idée d’être adoptée. Elle s’enferme dans le mutisme et refuse de se plier aux règles de l’orphelinat. Finalement, elle acceptera de partir dans une famille d’adoption en France. Bien que ce soit la promesse d’une nouvelle vie, cela signifie également faire le deuil de sa famille et de ses nouvelles amies. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Une_vie_toute_neuve)

Ouvert à tous – Entrée 5.60€